Renforcement des berges de l’isole

Le ballet des engins de chantier agite à nouveau le lit de l’Isole. Enrochements et étaiements vont changer l’allure de la rivière en quelques semaines, un planning bien réglé qui souffre toutefois des atermoiements de certains propriétaires… ou de leurs assureurs. Le préfet doit réunir dans les jours qui viennent les assureurs des propriétaires qui n’ont pas encore donné leur accord pour les travaux de sauvegarde à mener dans le lit de l’Isole avant l’hiver. Daniel Le Bras, conseiller municipal délégué aux inondations, s’impatiente.

Le maire était intervenu en début de mois (Télégramme du 5 septembre) pour que cette procédure avance, elle concerne les bâtiments des 4, 6, 10 et 12, de la rue de Quimper, mais on attend toujours. « Si nous n’avons pas de réponse avant le 6 octobre, nous serons hors délai pour réaliser les travaux avant une remise en eaux qui devrait intervenir autour du 15 novembre », s’inquiète Daniel Le Bras.

2.000 tonnes d’enrochements Les travaux de confortement sont donc lancés. Les travaux définitifs seront réalisés en 2015.

Rive gauche, un premier enrochement bétonné sera placé en aval de la passerelle, sur quelques dizaines de mètres. 500 tonnes de blocs de pierre renforceront cette partie de la rive. Rive droite, toujours sur le domaine public (toutes les parcelles sans habitations rue de Quimper ont été rachetées par la commune), un second enrochement de 1.500 tonnes permettra de passer l’hiver. À cet endroit, la municipalité envisage pour le futur un espace public avec une esplanade dessinée par un architecte-paysagiste. Plus en aval sur cette rive droite, les deux immeubles placés en péril imminent depuis février puis évacués (n° 16 et n° 18 rue de Quimper) vont voir leurs façades étayées.

Il s’agit là d’un chantier privé complexe avec des appuis jusqu’à sept mètres de hauteur, qui comprend également un confortement des fondations avant l’hiver. Des travaux de confortement des berges seront également réalisés sur le domaine public, en divers endroits de la rivière. Le plan de financement prévisionnel sera soumis au conseil municipal du mercredi 24.

Le coût des travaux sur les espaces publics s’élève à 1.891.976 €, dont 397.315 € à la charge de la Ville. Pour réaliser ces travaux, le groupement d’entreprises Le Bris-Keller a été retenu. Le cheminement rive gauche avance Par ailleurs, à partir du mercredi 15 octobre, la Ville entamera la démolition des deux bâtiments situés rive gauche de l’Isole, en amont du Pont Salé.

Ce chantier est un nouveau pas dans la continuation du cheminement sur la rive gauche de l’Isole, entre le parking Sainte-Croix et le Pont Salé. La Ville est en passe d’acquérir une partie de la propriété Astié pour parachever ce tracé piétonnier le long de la rivière.

© Le Télégramme – Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/finistere/quimperle/travaux-sur-l-isole-des-accords-qui-se-font-attendre-17-09-2014-10344242.php

Phasellus venenatis, suscipit at diam consequat. accumsan Aliquam