Une nouvelle unité de méthanisation inaugurée à la pointe bretonne

Une nouvelle unité de méthanisation inaugurée à la pointe bretonne

Et de sept ! Une septième unité de méthanisation est créée dans le Finistère. C’est le président de la Chambre d’Agriculture qui s’est lancé dans cette production d’énergie à partir des fumiers et des lisiers. Un investissement lourd mais porteur en cette période de crise agricole.

 

 

Ouverte au public ce dimanche dans le cadre de la journée « Tous à la Ferme », elle a été inaugurée en grande pompe ce samedi matin, mais ne produira ses premiers kilowatts que la semaine prochaine. Cette unité de méthanisation a été créée au sein du GAEC du Millier, à la pointe du Finistere, dans le Cap Sizun. Huit personnes travaillent sur cette exploitation, tenue par le président de la chambre d’agriculture du Finistère et sa famille.

Une énergie à partir des déchets de la ferme

A la tête du projet, Sergent père et fils planchent sur le dossier depuis plus de deux ans. Quentin a troqué sa tenue de paysan contre celle de technicien. Cette énergie  » dite verte  » sera produite à partir des déchets de la ferme, déjections animales et résidus de cultures, qui seront ainsi valorisés.

Un investissement pour conforter l’exploitation

En pleine crise du porc et malgré un très lourd investissement d’1,4 millions d’euros, subventionné à moins de 30%, le GAEC voit dans cette unité de méthanisation un moyen de conforter l’exploitation.
EDF s’est engagé à payer 19 centimes du kilowatt sur une durée de 15 ans. L’électricité sera réinjectée dans le réseau, alors que l’eau chaude servira à chauffer la nurserie.

 

Voir l’article